L’amour est la clé de la perfection.




J’ai eu beau chercher,


Je n’ai trouvé plus parfait que cela.

 

Cette chose si simple,


Ce sentiment si unique,


Qui à chaque fois qu’il se représente


On pense qu’il est infini…


 

Et pourtant,


Les mots,


Ex, séparations,


Perte, trahison ;


Tous ces mots existent…


Alors comment savoir.


 

En se posant tant de questions,


C’est comme cela que l’on finit par douter.


Douter de soi,


Douter de lui,


Douter de ses sentiments,


Douter de cette perfection.


 

Dans cette réalité qui nous entoure,


Et qui ne cesse de changer,


Tous, c’est vrai,


Nous doutons.


 

Je reconnais,


J’ai douté…


Et puis,


J’ai regretté,


J’ai pleuré,


Je l’ai retrouvé,


Abîmé, Usé,


Mais je ne pouvais rien y faire,


Car c’est son cœur,


Qui était un bien si précieux,


Que j’avais brisé…


 

Aujourd’hui j’ai changé,


Si je l’aime,


C’est parce que je ne doute plus.


Les autres ?


Ils diront ce qu’ils voudront,


Mais pour rien au monde ils ne briseront,


Cette merveilleuse perfection.

 


L’éternelle passion est la seule arme contre la trahison.