Le vent brutalement le désarme

 

et il reste là impuissant,

 

Errant et sans âme

 

c'est la loi c'est le temps.

 

 

ses feuilles s'envolent

 

elles sont arrachées de ses membres

 

sa vue nous désole

 

mais sous la tempête il tremble.

 

Le vent doucement se calme

 

et nore ami ouvre les yeux

 

il est devêtu le pavre arbre

 

abandonné à son sort malheureux.

 

 

Un enfant s'approche

 

Et ramasse ses feuilles

 

l'ami regarde son manteau sur le sol

 

Que le garçon recueille.

 

 

L'enfant repart

 

l'arbre est content

 

son tronc se pare

 

des couleurs du temps.

 

Son petit gars

 

a gravé son nom

 

dans ses racines son coeur résonne

 

on l'aura aimé pour un temps.